Machu Picchu, la cité inca qui séduit les visiteurs

Le Machu Picchu est un site touristique qui se trouve au Pérou. Perché à 2430 mètres d’altitude, Machu Picchu est classé patrimoine culturel mondial de l’UNESCO en 1983. La cité inca attire beaucoup de visiteurs pour sa structure majestueuse.

Quels sont les risques qui peuvent l’endommager ?

La cité inca attire actuellement plus d’un million et demi de visiteurs en une année. C’est un phénomène qui risque de l’endommager. L’autorité péruvienne a décidé de limiter les accès à 5940 par jour. Pour limiter les engorgements et alléger la fréquentation, l’autorité déploie de véritables efforts, elle impose au visiteur des horaires qui se divisent en trois manches. Chaque visite est limitée à trois heures. L’environnement du Machu Picchu est menacé par le climat (beaucoup de pluie) et les incendies qui ravagent plusieurs hectares de forêt autour du site. Le gouvernement péruvien a choisi le reboisement massif pour éviter les éventuels écoulements. Le tourisme de masse occasionne beaucoup de déchets, ce qui constitue une autre menace pour la préservation de ce site.

L’environnement du site et de son entourage

Le Machu Picchu est un lieu mystique, majestueux et plus encore enchanteur. Il est devenu l’un des sites les plus visités du monde et le gouvernement péruvien projette de construire un aéroport à 60 km du site pour faciliter l’accessibilité vers la vallée et accroître la capacité d’accueil des visiteurs. Cela devient une source d’inquiétude pour la population locale. En effet, les impacts sur l’architecture coloniale et les patrimoines incas sont tellement redoutés avec une infrastructure de taille, comme celle d’un aéroport. Sans oublier que la visite en masse peut nuire à l’environnement et avoir des impacts sur cet inestimable patrimoine culturel. On attend encore de voir la suite que l’histoire donnera à ce vestige d’une époque lointaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *